Il est certaines chansons à ne point chanter trop haut... A travers les murs de l'Opéra Garnier réside un air que tous murmurent et que nul ne chante : celui du Fantôme de l'Opéra... Qui sait de quelles sinistres partitions il sera l'auteur ?

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Manque d'attention et petit incident [Elswyn]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nina Pavlova
~Soprano Soliste~
avatar

Nombre de messages : 30
Classe Sociale : Bourgeoisie
Emploi : Chanteuse Soprano à l'Opéra
Lieu de vie : Îles de la Cité
Présentation : Fiche

Les talents
Influence Sociale:
900/2000  (900/2000)
Redoutabilité en Duel:
300/2000  (300/2000)
Expérience Artistique:
1200/2000  (1200/2000)

MessageSujet: Manque d'attention et petit incident [Elswyn]   Mer 14 Oct - 15:59

C'était un jour de la semaine, tôt le matin. Peu après l'ouverture de l'opéra. Du moins, de l'ouverture pour celles et ceux qui y travaillaient. Nina vivait certes non loin de l'opéra - sur l'île Saint-Louis, précisément - mais elle avait tout de même dû se lever très tôt pour être là à cette heure-là. Elle n'était donc pas précisément très réveillée. Et surtout, elle n'était pas du tout attentive à ce qui l'entourait. Ce qui devait se révéler une fort mauvaise idée.
Ce jour-là, elle portait une tenue traditionnelle russe, assez simple. De ce genre de tenues qu'elle devait avoir en plusieurs exemplaires avant l'accident... Elle n'avait désormais plus que celle-là, achetée après sa sortie de l'hôpital.
Ninochka prit le temps en entrant dans l'opéra de s'arrêter dans le grand hall, pour admirer l'œuvre de Charles Garnier. En entrant - et après s'être tout de même un peu échauffé la voix - elle commença à chantonner pour elle-même le "chœur des esclaves" de Nabucco. C'était là un air qu'elle aimait particulièrement. Un de ses rares souvenirs d'avant l'accident. En fait, ce qu'elle avait gardé du passé, c'étaient surtout des chansons, sans pouvoir forcément les rattacher à des situations, à des souvenirs précis.


"Va, pensiero, sull'ali dorate;
Va, ti posa sui clivi, sui colli,
Ove olezzano tepide e molli
L'aure dolci del suolo natal!

Del Giordano le rive saluta,
Di Sionne le torri atterrate...
Oh mia patria si bella e perduta!"


Puis, elle s'engagea dans le grand escalier. Bien que les conditions fussent loin d'être idéales, bien que ce ne fût pas très prudent non plus, elle continua sur sa lancée. Comme à son habitude et malgré le fait qu'elle chantonnât, elle le faisait avec une grande justesse et faisant vivre les personnages, les paroles.
Elle chantait avec une certaine mélancolie, mélancolie de ce passé perdu, à jamais croyait-elle. De ce passé dont il ne lui restait que quelques chansons, un médaillon et une photo.
Plongée dans ses pensées, elle n'avait pas vu qu'elle n'était pas la seule à emprunter l'escalier et fonça dans quelqu'un, avant de dévaler quelques marches, déstabilisée par le choc. Ayant cessé de dévaler les marches, elle s'aperçut qu'elle était au sol. Ce n'est qu'ensuite qu'elle leva les yeux et aperçut la personne qu'elle avait heurtée. Elle commença alors à présenter ses excuses, honteuse:


"Je vous prie de bien vouloir m'excuser"

La jeune femme parlait avec un accent russe, d'autant plus fort qu'elle était gênée par la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artsetcreations.forumactif.org
Elswyn Zmeskall
~Altiste~
avatar

Nombre de messages : 392
Classe Sociale : Peuple
Emploi : Alti
Lieu de vie : Quartier de l'Opéra
Relations : .:Amours:.
Aucun
.:Amis:.
Elisabeth, plus qu'une amie, une soeur de coeur
.:Ennemis:.
Carlotta. Le fanty ?

Présentation : Fiche
Etats d'Âmes : Ici

Les talents
Influence Sociale:
600/2000  (600/2000)
Redoutabilité en Duel:
900/2000  (900/2000)
Expérience Artistique:
1200/2000  (1200/2000)

MessageSujet: Re: Manque d'attention et petit incident [Elswyn]   Mer 14 Oct - 16:37

Un matin comme les autres. Un réveil difficile, limite s'il ne s'était pas réendormi d'ailleurs, et un démarrage d'une lenteur catastrophique. Elswyn avait bien failli oublier chez lui, dans sa toute nouvelle demeure qu'il venait d'acquérir, ses partitions. Non pas son alto, ça, même encore endormi, il aurait bien eu du mal à l'oublier. C'était comme si on cherchait à l'amputer d'un bras... C'était à peine s'il ne dormait pas avec, c'était pour dire.

Quoiqu'il en soit, Elswyn n'était pas matinal. Mais alors pas du tout du tout. Et il peinait à se réveiller convenablement. Il lui fallait toujours soit des heures pour parvenir à s'ancrer dans la réalité, soit un bon café. Café qu'il avait pris l'habitude de siroter au bar de l'opéra. Ca lui évitait d'être en retard. Du moins trop en retard... et surtout ca lui permettait de prendre le temps d'essayer de se rappeler où il était censé avoir répétition.

Je dis bien censé, car même ainsi, il parvenait encore à se tromper. Et à se tromper et d'heures et d'endroit. Une véritable calamité vous dis-je. Et ce jour ne faisait pas exception. Elswyn venait de finir son café, mais même ainsi, il ne parvenait à se rappeler ce qu'il avait ce matin. Il avait tout de même pris le chemin de l'escalier, puisque quoique cela puisse être, ce devait avoir lieu dans les étages. Peut-être espérait-il qu'en cours de chemin il se rappellerait où il devait aller en gravissant les marches ? Mais en vain.

Ce qu'il parvint à se rappeler par contre était qu'il avait normalement noté son emploi du temps de la semaine sur un bout de papier. Restait à savoir où il avait mis son bout de papier. Il devait être dans la masse de partitions, obligé. Et non, il n'avait pas vraiment de sacoche ou autre pour ranger ses partitions. out était.. en vrac, à l'air libre. Comment ça il était aussi bordélique que tête en l'air ? Pffff.

Bref, toujours était-il, qu'il était donc en train de fourailler dans ses partitions, tentant de débusquer son morceau de papier où était noté son emploi du temps. En vain. Il était tellement concentré, maugréant entre sa barbe qu'il n'avait pas, contre tout et tout le monde, qu'il n'entendit pas une voix fredonner dangereusement se rapprocher de lui. Et finalement le percuter de plein fouet de dos.

Ce qui le fit lourdement tomber en avant, ses partitions s'éparpillant lamentablement à terre, d'autres tombant un peu plus bas le long des marches, sous les rires de quelques musiciens passant. Donc les violonistes qui l'avaient il y a peu traité de prussiens. Il se retint de ne pas se ruer sur eux, mais préféra se taire et continuer à ramasser aussi vite que possible les parchemins qui gisaient à terre. se faisant, cela l'amena à descendre quelques marches et à se retrouver face à celle qui l'avait si sauvagement percuté. Il ramassa sa dernière partition, désespérant d'ailleurs de trouver son papier d'emploi du temps, et daigna enfin relever son regard sombre sur la jeune femme.

Une jeune femme au délicieux accent, il devait en convenir. Accent russe, s'il ne s'abusait pas. Un accent qui en tout cas le calma instantanément, lui rappelant, qu'il n'était peut-être pas le seul à avoir des origines étrangères ici. Même s'ils étaient une minorité.


- Ce n'est rien, se contenta-t-il de répondre, tout d'abord.

Et se disant, il offrit sa main libre pour aider la jeune femme à se relever, tentant de tenir son amas de partition et son alto de l'autre main. Et ce qui devait arriver, arriva... les partitions retournèrent à terre, là où elles semblaient tant s'y plaire soudain. Ce qui fit rougir Elswyn de façon bien incongrue, tandis qu'il se penchait à nouveau pour ramasser, encore, ce qu'il semblait s'amuser à semer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Manque d'attention et petit incident [Elswyn]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit-boutier ou gros-boutier ?
» Roland Petit à Garnier
» Enquête : petit chat perdu.
» Un petit diaporama sur l'eveil de Marans...
» petit scarabe ne joue plus avec son zizi !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Phantom of the Opera :: L'Opéra Garnier :: Rez de Chaussée :: Le Grand Escalier-
Sauter vers: