Il est certaines chansons à ne point chanter trop haut... A travers les murs de l'Opéra Garnier réside un air que tous murmurent et que nul ne chante : celui du Fantôme de l'Opéra... Qui sait de quelles sinistres partitions il sera l'auteur ?

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eléonore, danseuse (en cours)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Eléonore, danseuse (en cours)   Sam 21 Fév - 10:05

Thème musical



₪ Eléonore Le Fey ₪



À te voir marcher en cadence
Belle d'abandon
On dirait un serpent qui danse
Au bout d'un bâton



Nom : Le Fey
Malgré son intégration nouvelle au sein du grand Opéra de Paris, malgré sa popularité croissante sa beauté juvénile à faire tourner les têtes, ce nom de Le Fey la poursuivra toute sa vie. Il est là, idiot, accroché à son prénom, rappelant constamment qu'elle vient du peuple, et pire, qu'elle vient de Bretagne... C'est pourquoi il lui arrive de passer outre les convenances habituelles et de ne présenter que son prénom lorsqu'on l'interroge. Elle ne renie pas ses origines, mais est assez lucide pour savoir qu'il s'agit d'un handicap sans équivalents dans ce monde qui est maintenant le sien...

Prénom(s) : Éléonore
Quatre syllabes qui coulent doucement entre vos lèvres, et qui tranchent singulièrement avec l'extraction trop basse de son nom familial. Car Eléonore en effet, peut être aussi bien le nom d'une grande aristocrate que celui de notre jeune bretonne. Prenez donc la peine d'articuler ce prénom, sans l'abréger et sans le martyriser par un accent quelconque, la jeune femme vous en sera des plus reconnaissantes. Elle n'a jamais bien su d'où lui venait ce prénom, mais ce qui est certain, c'est qu'elle le chérit presque autant que son corps.

Surnom(s) : Aucun.
Je viens de vous l'indiquer, n'avez-vous donc pas fait attention ? Je me permets donc de le répéter, pour vous éviter les foudres de la jeune danseuse. Eléonore, que cela s'incruste dans vos esprits une fois pour toutes, aime trop son prénom pour vous laisser jouer avec. Personne jamais ne doit se risque à l'appeler "miss Léonore" ou autre idiotie de ce genre. En revanche, depuis son entrée à l'opéra, on la connaît pour sa beauté toute juvénile, et ils ne sont pas rares ceux qui l'appellent "l'enfant", ou "petit chat" avec un brin de provocation, et pour rappeler sa démarche toute féline. Pourtant méfiez-vous de ce surnom, et prenez garde à ce que l'enfant ne vous griffe pas par inadvertance...

Âge : 17 printemps
Eh bien oui, Eléonore ne fait pas enfant, elle est enfant. Pourtant ne croyez pas tout connaître d'elle en connaissant son âge. Ne la rabaissez surtout pas sans réfléchir à "une enfant donc, qui ne connaît rien de la vie, tombée là par bonne fortune". Malgré ses 17 ans, et bien qu'elle semble encore naïve face à certaine situations, l'enfant a assez vécu pour s'être construit une carapace à l'épreuve de toute infortune...

Sexe : Vraiment.. Vous me peinez d'être si aveugle. Allons, au son même de sa voix vous l'aurez deviné.

Date de naissance : Le 24 mars 1865
Fille du printemps, bien certainement, car sinon pourquoi son visage ressemblerait autant à une fleur à peine éclose ? Elle aura donc bientôt 18 ans, et elle qui n'accorde que peu d'importance à ses anniversaires, celui-là lui importe. Il sera comme l'entrée dans une nouvelle vie, sa vie à l'Opéra Garnier...

Lieu de résidence : Île de la Cité
A ses pieds, la Seine. En face d'elle, Notre-Dame. La cathédrale se dresse là depuis des siècles, et Eléonore n'a jamais ressenti une telle admiration. Trouver un logement de fortune à côté d'une telle oeuvre a pour elle été un bonheur sans commune mesure. Et elle ne se prive pas à ses heures perdues de venir sur le parvis de la grande cathédrale, pour y observer la foule de gargouilles et autres sculptures infimes... D'autant que ses origines et sa condition ont fait d'elle une jeune fille assez pieuse. Vivre à côté de Notre-Dame alors qu'on vient d'intégrer l'Opéra Garnier... Eléonore se croit presque sous la protection de la Vierge.

Profession : Danseuse à l'Opéra
Ce qui le bonheur de ses jours et de ses nuits, ce pour quoi même elle était venue s'installer à Paris. Son espoir fou depuis son plus jeune âge, et le rêve de sa famille. Toute sa vie, Eléonore se souviendra des congratulations familiales sans fin lorsque son succès a été révélé aux cousines et tantes diverses. Danseuse à l'Opéra, avec une ambition sans limites.






~ Personnage ~




Description physique :
La beauté est trop classique aujourd’hui, dévoyée. Elle a perdu de son sens, les gens ont chacun leur charme. Il est trop facile d’être beau. La beauté s’observe, s’arrange, se soutient, se contemple, et se pose pour ainsi dire sans cesse dans un miroir imaginaire placé devant elle. C’est un attribut facile à adopter, et que l’on porte comme un bijou. C’est une beauté perdue, une simple trace de soleil sur un visage endormi.

Éléonora est l’une des rares à porter sur son visage une beauté encore unique, la beauté des anges qui viennent de naître. Quelle modestie me direz-vous. Peut-être, mais ce n'est pas moi qui choisit. L'enfance de la jeune femme consacre à sa beauté une originalité que beaucoup n'ont plus. Elle fait partie de ces personnages, dont on ne se demande pas comment ils vont évolué, ou comment ils ont grandi. Ces belles femmes matures, étaient-elles jolies dans leur enfance ? Et ces petites insignifiantes, ne cachent-t-elles pas une future beauté ? Pour l'enfant dont je parle, nul besoin de sa question. Sa candide fraîcheur frappe au premier abord, et nul ne pense à chercher plus loin. Elle semble un morceau de lune décrochée.

La couleur de son teint est d’ailleurs celui de l’astre nocturne. Pâle comme la porcelaine, pâle comme un nuage cotonneux. Son teint pourtant n’est pas froid comme le marbre, ses joues se colorent en hiver d’une rougeur délicieuse, comme une flamme éternelle qui brûlerait sans cesse son corps. Une flamme de pureté, ou une flamme enfernale, c’est ce que nous verrons plus tard. Pour l’instant, concentrons-nous sur ce teint virginal qui s’étend sur tout son corps…

Pourtant quelques détails contrastent avec cette pureté du teint, à commencer par ses cheveux sombre comme une étoile endormie. Ils sont l'atout que l'enfant privilégie le plus. Elle les a porté brouillons et emmêlés dans une enfance lointaine, aujourd'hui elle en prend soin, et les expose avec fierté au regard des hommes. Ses cheveux donc glissent en cascade sur ses épaules rondes et sont d’une douceur à faire rougir n’importe quel félin. Parfaitement entretenus, mais aussi naturellement soyeux, ils se balancent au rythme de ses pas. Mais rarement au rythme de ses entre-chats. Car lorsqu'Éléonora s'exerce, et Dieu sait que cela est fréquent, elle prend soin de les relever, à l'aide de nombreuses petites piques. Les cheveux attachés, son visage se dégage parfaitement, et une autre grande caractéristique physique de tout être humain se dévoile : la lumière de son regard.

Les yeux d'Éléonora sont réellement ceux d'une enfant. Elle ne les contrôlent pas, ne maîtrisent pas leur expressions. Marrons, accordé à ses cheveux, ils sont en mesure de laisser transparaître une foule de pensée, et la jeune danseuse l'oublie toujours. Ce sont des yeux, en soi, assez banals. Mais comme la jeune personne n'a jamais travaillé son regard, ils semblent toujours plus animés que d'autres. Exactement comme ceux d'une enfant qui découvrirait le monde. Oui vous savez bien, ces petites bouilles de marmots qui tournent la tête dans tous les sens et dont le regard est sans cesse en mouvement ? Voilà, c'est exactement ça. D'ailleurs, Éléonora a une légère particularité, qui est qu'elle cligne rarement des yeux. On ne le remarque pas spécialement, mais cela explique l'impression qu'on a de la voir constamment éveillée sur le monde. Des yeux de chats, qui se plissent à la tombée de la nuit, comme semblant discerner des formes que les autres ne voient pas.

Et que les vêtements d’Éléonora ne vous révèlent pas, quoique... mes yeux scrutateurs vont le mettre à votre disposition : son corps qu'elle dévoile sans jamais afficher. Oui, il est bien question de dévoiler. Certaines attitudes provocantes de la jeune femme, une absence de pudeur toute enfantine... Est-elle réellement naïve, ou joue-t-elle un jeu ? Peu importe pour l'instant le fait est que ses courbes sont agréables, et je connais un concierge à l'Opéra qui vous le confirmera entre deux bouteilles de vin... Rassurez-vous, il n'a jamais touché à Éléonora. Ou si peu. Passons. Des courbes agréables donc, mais rien de bouleversant, car toujours enfantines. Des épaules trop rondes pour être celles d'une femme, une taille qui oscille entre maigreur et rondeur selon les mois... Rien de bien fixé donc, une enfant je vous dis, un chat de gouttière.

J’ai déjà évoqué à différentes reprises sa ressemblance avec un félin. C’est une comparaison qui prend tout son sens lorsque l’on souhaite aborder la démarche d’Éléonora. Elle est réellement un chat. Grâce, allure et aisance sont réunies, mais cela est peut-être (sûrement?) dû à ses longs entraînements de danseuse. En effet, elle ne place jamais un pas au hasard, ne s'éparpille pas en marches inutiles. Elle semble toujours savoir où elle va, et c'est bien la seule chose dans toute son apparence qui la distingue de l'enfant : cette détermination qu'elle affiche lorsqu'elle danse, ou marche simplement.

Désormais que vous avez en tête l’identification avec le jeune félin., je pense pouvoir passer à autre chose. Car c’est exactement là où je souhaitais en venir. L'agilité et la simplicité d'un chat...



Signe particulier :





~ Histoire ~




Passé :


Famille :


Origine / Nationalité :

Père :
Mère :
Frères et sœurs :
Autres :



Autres Informations :

Instrument pour les musiciens :  .

Place dans l'Orchestre pour les musiciens : /

Eventuellement carrière musicale : /

Relations amicales / amoureuses / ennemies : Eléonore ne s'est fait aucun ennemi, à part peut-être la première danseuse.. A qui elle voue une admiration sans égale et une jalousie démesurée. Il faut dire que la jeune femme le lui rend bien, car elle a su reconnaître le talent d'Eléonore, et se méfie affreusement.
Depuis quelques temps qu'elle est là, Eléonore a fait connaissance, a forgé certaines amitiés parmi les artistes, mais tout est encore assez flou. D'autant qu'elle garde la clé de son coeur, et ne s'amuse pour l'instant qu'à parler et rire avec ses collègues, sans jamais songer à approfondir une quelconque relation...



~ Hors Jeu~



Vous :

Pseudonyme / Prénom : Appelez-moi Lu' ça fera bien l'affaire
Age réel du demandeur : Quelle indiscrétion Smile Je suis de l'hiver 90
Localisation : En plein Paris ; )
Temps consacré sur Internet par jour : Variable, très variable...
Beaucoup beaucoup le week-end, où je m'occupe de rp autant que possible.
Le mercredi aussi je rp avec plaisir.
Quand aux autres jours, ma présence est assurée, mais parfois pas de rp...


Vous et le forum :

Comment avez-vous découvert le forum? Par BL, un partenaire
Qu'est-ce qui vous a attiré dans ce forum au point de vous y inscrire? Le contexte *__* Paris, le XIXème, l'opéra... Autant de coups de coeur Smile
Autre, si le coeur vous en dit : Rien de plus pour l'instant.



Que j'aime savoir, cher fantôme
Qu'aujourd'hui je pénètre ton monde
Moi, pauvre atome,
Dans ma course vagabonde

: )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eléonore, danseuse (en cours)   Dim 22 Fév - 6:13

Description psychique et caractère :

Psychologie d’un être humain, caractère, manière d’interagir… Pour tout vivant, cela n’est déjà pas simple… Mais pour Éléonora, encore moins. J’hésite à aller interroger les différentes personnes qui l’ont connues. Mais non, on risquerai de passer à côté des traits principaux de l’enfant. Procédons tout bêtement par ordre alphabétique. Je vais vous faire un dictionnaire du caractère d'Éléonora.

Ambitieuse. Oui, Eléonora a de l'ambition. Pourquoi sinon serait-elle montée à Paris, pourquoi aurait-elle tenue à intégrer la troupe de l'opéra Garnier ? Et pourquoi vouerait-elle à la première danseuse une telle rancune ? C'est qu'elle vise la place de la Sorelli, d'autant plus fortement qu'elle sait qu'elle peut y parvenir. Pourtant, l'ambition n'est pas ce que l'on remarque en premier chez elle. On croit tout d'abord avoir affaire à une enfant simple. Mais c'est bien en cela qu'elle est le plus ambitieuse : elle a la force de cacher son ambition pour aboutir à ses fins.

Brave. « Eléonora est bien brave ? » Non, ce n’est pas vraiment ça. J’entends plutôt brave au sens moyen-âgeux du terme. Oui vous savez, un brave qui part à la guerre ! Voilà, vous voyez. La jeune femme est brave, au sens de courage. Tiens, voilà un « C ».

Courageuse. Oui bien certainement. Ne faut-il pas du courage pour quitter seule son pays natale, alors qu'on est une enfant de 16 ans ?, Et pour oser aller affronter la richesse du monde parisien ? Pour décider à 17 ans d'entrer dans l'Opéra le plus réputé, et d'y faire sa place coute que coute ? Ou tout simplement pour résister avec vaillance aux dures conditions de vie d'une enfant du peuple ? Eléonore ne connaît que très rarement la peur, et ne doute pas de ses capacités. On peut donc bien dire qu’elle est courageuse.

« D » ? Non, je ne vois pas. Encore un « C » pour la peine.
Calme. Jamais hors d’elle, pas du tout soupe-au-lait, Eléonora est toujours très mesurée dans ses actes, et même dans ses discussions. Vous aurez beau la pousser à s’énerver, à sortir hors de ses gonds, ceci est un spectacle extrêmement rare. Elle ne se livre jamais à aucune démonstration violente, qu’il s’agisse d’une joie soudaine, ou d’une tristesse intempestive. Ses mouvements ne sont pas lents, car c’est une jeune femme agile et dynamique, mais on y décèle souvent une trace de calme, au sens où elle ne réagit jamais au quart-de-tour.

Equilibrée. Cela a encore un rapport avec tout ce que je viens de dire. C’est une jeune femme qui sait faire la part de bien et de mal dans les choses, dans les personnes. Et qui est aussi assez équilibrée, ne versant jamais dans une grande méchanceté, ou dans une grande gentillesse.

Franche. Un défaut ? Une qualité ? Peu importe. Une caractéristique principale, ça oui par contre. Eléonora n’est que très rarement hypocrite, et ne voit pas l'intérêt. Sauf peut-être, toujours avec la Sorelli qu'elle accable de compliments tout en voulant lui trancher la tête. Mais hormis cette étonnante relation, l'enfant est assez enfant pour ne pas réfléchir aux conséquences de ses paroles. C'est donc avec une candide innocence qu'elle discutera de tout et de rien avec ses compagnons, sans réfléchir à ce qui pourrait les blesser.

Gentille Oui, très. Du moins tel est le qualificatif qui viendra à la bouche de chacun en parlant du petit chat. Oui elle est gentille, elle ne ferait pas de mal à une mouche, et à part la Sorelli elle ne s'est fait aucun ennemi. Elle est agréable envers tout le monde, sans aucune distinction. Sociable, tranquille et dynamique, nombreux sont ceux qui ont plaisirs à parler avec elle.

Honnête Tout le temps.

Indépendante. Habituée à se débrouiller seule, à agir selon ses propres principes, et en toute liberté. Depuis son départ du pays, Eléonora se débrouille par elle-même, et met un point d’honneur à n’être jamais trop engagée dans tel ou tel contrat. Elle prend soin de conserver toujours sa liberté de mouvement, et prend bien soin de n'être dépendante de personne. Ainsi elle se fera des amis sans difficulté, mais ne cherchera aucunement un genre de protecteur.

Jalouse. Fière d’elle, tenace, elle n’apprécie pas qu’on lui préfère quelqu’un, ce qui est comme une preuve qu’elle n’est pas la meilleure. Cela est toujours un grand choc pour son estime personnelle, et elle le supporte mal. D’autant plus que, loyale et fidèle, elle tient sa parole et se montrera encore plus vindicative si on lui a préféré quelqu’un alors qu’on était engagée auprès d’elle.

K, Lucide. Elle ne se leurre pas sur son destin, sur les obstacles ou les difficultés qu’elle a à franchir, sur les risques qu’elle prend. Elle analyse toujours froidement la situation, pour ne jamais se faire d’illusions.

M, N, Optimiste. L'île de la Cité est lumineuse le matin, l'Opéra est grand et chic.. Pourquoi la vie ne serait-elle pas belle ? A chaque lever de soleil, Éléonora se réjouit d'être là où elle est, et de la journée qui l'attend.

Persuasive. Grâce à sa jolie bouille de petit chat, à ses entrechats et à sa voix d'enfant, elle met facilement les gens dans sa poche. Une capacité assez pratique, mais pas innée. Elle s’est entrainée plusieurs fois, faisant travailler son cerveau, cherchant ce qui était toujours le plus amadouant.

Réfléchie. De temps en temps, pour les grandes décisions.

Séductrice. Parfois, pour atteindre ses fins ou pour l’amusement. Elle n'hésite pas à jouer de son charme juvénile pour obtenir ce qu'elle veut, ou pour simplement passer un peu de bon temps.

Tolérante. Éléonora ne forme jamais aucun préjugé sur les gens, et les imagine tous à peu près égaux tant qu’elle ne les connaît pas.

U, Vif d'esprit. Ce n’est pas le genre de personne à qui vous essayerez pendant trois heures de lui faire comprendre quelque chose. Et vous ne pourrez pas non plus lui faire croire qu’un grand fantôme se dresse derrière elle, vous risqueriez de vous attirez une réplique, douce, mais cinglante et efficace. Méfiance, méfiance.

W, X, Y, Z.

Ce qu'il/elle aime et ses passions :

-•- La danse, évidemment. Sous toutes ses formes.
-•- La musique, d'opéra surtout
-•- Les fleurs, passion qu'elle a hérité de sa terre natale et de son jardin d'enfant.
-•- Les beaux tissus, les jolies robes...
-•- Les hommes qui l'intriguent, et qui font palpiter son coeur d'enfant..
-•- Les louanges du public
-•- Le pot-au-feu de sa grand-mère ; )
-•- Se promener dans son quartier
-•- Dessiner Notre-Dame, bien qu'elle ne soit pas très douée
-•- S'asseoir sur les quais de la scène

Ce qu'il/elle déteste ou ses phobies :

-•- La colère. Eléonora a peur des gens colériques, et lorsqu'un conflit se déroule sous ses yeux, elle entre dans un état insensé d'effroi.
-•- Le mépris
-•- La Sorelli et ses grands airs, pour qui se prend-elle ?
-•- Le fantôme de l'Opéra. On lui a raconté la légende, et depuis un cauchemar qu'elle a fait, elle craint qu'il ne lui fasse du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Elswyn Zmeskall
~Altiste~
avatar

Nombre de messages : 392
Classe Sociale : Peuple
Emploi : Alti
Lieu de vie : Quartier de l'Opéra
Relations : .:Amours:.
Aucun
.:Amis:.
Elisabeth, plus qu'une amie, une soeur de coeur
.:Ennemis:.
Carlotta. Le fanty ?

Présentation : Fiche
Etats d'Âmes : Ici

Les talents
Influence Sociale:
600/2000  (600/2000)
Redoutabilité en Duel:
900/2000  (900/2000)
Expérience Artistique:
1200/2000  (1200/2000)

MessageSujet: Re: Eléonore, danseuse (en cours)   Dim 22 Fév - 8:09

Bienvenue Miss^^

Je me permets de suite une petite incartade en commençant à commenter de suite ta fiche, même si pas finie, car quelques points me chiffonnent.


Tout d'abord très très bon style, très agréable à lire. Un véritable plaisir. ^^


Question histoire, de ce qu'on entraperçoit dans ton récit, je n'ai pour l'heure rien à redire (n'oublie pas toutefois d'expliquer comment, étant arrivée seule à Paris si jeune, elle est parvenue, un an tout juste après son arrivée à Paris, à entrer au sein de l'Opéra. Il te faudra une bonne explication sur ce pont-là Wink ).

C'est plus dans la description physique et psychique de ton personnage en fait : je le trouve du genre Mary Sue. Une jeune femme belle, intelligente, agréable, vive d'esprit, sereine, calme... Et où sont donc ses défauts? A part l'ambition, qui pourrait d'ailleurs être prise comme une certaine qualité (surtout à l'époque) et la jalousie...

Bref, qu'elle soit belle, à la limite, passons, s'il s'agit d'une séductrice, pourquoi pas, surtout dans sa profession de danseuse, la beauté peut tout à fait se concevoir (attention toutefois à ne pas en faire trop non plus dans la description^^). Mais elle ne peut détenir toutes les qualités du monde du coup... On aime les personnages nuancés, ceux qui ont certes des atouts notables (dans ton cas, la beauté, la grâce des danseurs donc), mais il leur faut aussi des défauts. de gros défauts, des points faibles... Quelque chose qui les rende réellement humains, presque réels, du moins plus concrets, plus consistants. Je ne dis pas non plus d'en faire l'idiote du village hein lol, mais plutôt de nuancer. Si elle est si belle, elle doit quand même avoir un vice caché quelque part non? *aime les vices cachés*


Bref, nuançons, nuançons^^

ET si besoin d'aide pour le reste de ta fiche, n'hésite surtout pas à faire appel à nous.

Enfin si cette intervention gêne dans la présentation de ta fiche, je la supprimerai et la décalerai ensuite quand ta fiche sera complète. Mais je préférais déjà te faire part de cette remarque. Wink

Bonne continuation. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eléonore, danseuse (en cours)   Dim 22 Fév - 9:37

Argh c'est très gentil mais tu me chiffonnes =)

Car j'ai justement expliqué à deux admins hier que j'allais revoir ma présentation, bien trop belle à mon goût xDD Je l'ai dit exactement ainsi alors ... ^^

Je suis désolée, je ne pensais pas que vous liriez déjà ma fiche, c'est surtout pour ne pas la perdre et voir ce que ça donne que je la mets là ^^

Mais déjà hier le physique me turlupinait et je me préparais à le revoir !!! Alors merci beaucoup de ton message, mais ne t'en fais pas, c'était déjà prévu, et je suis gêné qu'on juge mes brouillons xD
Revenir en haut Aller en bas
Elswyn Zmeskall
~Altiste~
avatar

Nombre de messages : 392
Classe Sociale : Peuple
Emploi : Alti
Lieu de vie : Quartier de l'Opéra
Relations : .:Amours:.
Aucun
.:Amis:.
Elisabeth, plus qu'une amie, une soeur de coeur
.:Ennemis:.
Carlotta. Le fanty ?

Présentation : Fiche
Etats d'Âmes : Ici

Les talents
Influence Sociale:
600/2000  (600/2000)
Redoutabilité en Duel:
900/2000  (900/2000)
Expérience Artistique:
1200/2000  (1200/2000)

MessageSujet: Re: Eléonore, danseuse (en cours)   Dim 22 Fév - 14:50

Juger est un bien grand mot lol

C'est juste que ça m'avait frappé et que n'ayant pas été au courant de ce qui avait été dit avec mes collègues, je ne voulais pas te voir finir une si longue (et si belle) fiche pour te dire ensuite : tout est à changer. Bon, tout n'est pas à changer hein... Il y a de trés trés bonnes choses dans ton brouillon...^^


Bref, je te laisse finir et si ces commentaires te gênent, no souci, je peux les supprimer pour te laisser continuer. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eléonore, danseuse (en cours)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eléonore, danseuse (en cours)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une danseuse française à l’école du Bolchoï
» Recherche cours/prof de guitare slide sur Paris
» Recherche cours de batterie (niveau débutant) sur Rennes
» Enregistrement, Sonorisation et cours de batterie !!!
» Cours video pour debutant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Phantom of the Opera :: Tout savoir sur nos Artistes :: Gérer ses Partitions RP :: Archives RP-
Sauter vers: